Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

L'identité et ses représentations.

Ce thème est développé dans mon séminaire de deuxième année à l'I.H.T (voir à la fin de cet article)
L'identité et ses représentations.

      Dans Phèdre de Racine, Hippolyte se présente d’abord comme un jeune homme qui tient à distance de lui-même tout rapport avec l’amour. Mais lorsqu’il tombe amoureux d’Aricie, il se découvre comme étranger à lui-même face à cet amour interdit. Hippolyte s’étonne alors : « asservi maintenant sous la commune loi, par quel trouble me vois-je emporté loin de moi ». Le jeune homme se retrouve en porte-à-faux vis à vis de lui-même. Celui qui se pensait jusqu’ici comme étant une exception vis à vis des autres sujets en proie à l’amour, succombe à son tour à ce qu’il y a de plus commun, mais au point de ne pas être en mesure de se reconnaître lui-même. En quelque sorte, la représentation qu’Hippolyte en tant que sujet a de lui ne lui apparaît plus identique à ce qu’il pensait pourtant être. Par là, notre personnage fait l’expérience de tout un cha…

Derniers articles

Critique du developpement personnel et eloge de la lutte.

Défense et efficience du matérialisme dialectique et historique (PJSC, Avant-Propos)

La méthode dialectique : continuité et discontinuité dans le rapport Hegel/Marx

Rousseau, une profession de foi civile.